Luc Choquer

C’est d’abord dans la rue que Luc Choquer commence à photographier en 1979, puis après des publications magazines, il est remarqué pour son style original et sa démarche esthétique. Il explore les domaines, passant de la commande institutionnelle, à la photographie de mode et de cinéma, et il continue à pratiquer le photoreportage tout au long de sa carrière.

Après avoir réalisé des études de psychologie et un travail auprès de délinquants et toxicomanes, Luc Choquer devient photographe à partir de 1980 et collabore à des magazines nationaux et internationaux.
Il reçoit le prix Kodak de la critique en 1985 et présente ses images au Mois de la Photo à Paris. En 1986, il obtient la bourse de la Fondation Angénieux pour son travail sur la banlieue parisienne.

En 1988, il participe à la création de l’agence Métis. Son premier livre, « Planète France » (Contrejour), dont les photos seront exposées à Paris ainsi qu’à Tokyo, paraît en 1989. Il reçoit le prix de la Villa Médicis hors les murs pour son projet sur les femmes de la Perestroïka, récompensé par le prix Niépce (1992), exposé au Centre National de la Photographie et publié sous le titre « Ruskaïa » (Ed.Marval), qui donne lieu à des expositions en France, à Moscou, San Francisco, etc.

En 1995, il expose « Regard social – Regard d’artiste » aux Rencontres d’Arles avant de se consacrer à son projet « Portraits de Français » paru aux Editions de La Martinière en 2007 et exposé au Musée du Montparnasse, ainsi que dans de nombreux lieux en France et à l’étranger.
La même année, il participe au projet du Conservatoire du littoral, en photographiant l’Archipel des Sept-Iles en Bretagne. Paru aux Editions Marval.

En 1997, il réalise ses premières séries de mode, puis une année plus tard Reporters sans frontières lui confie la réalisation d’un court métrage.
En 2002 il expose au Mois de la Photo à Paris, ainsi qu’au Salvador et au Nicaragua.
Il entame un travail sur le thème du Paris Sensible en 2005.

C’est en 2008 qu’il rejoint la galerie Agathe Gaillard où il y expose pour ensuite rejoindre l’agence Signatures. En 2010, il obtient une résidence d’artistes Sur la Route Nationale 10 (Landes). Cette même année, c’est aussi la sortie de son livre « Les Vieux ». La maison Européenne de la Photographie l’expose en Février-Mars 2010.

A l’occasion de la sortie de son livre « Les Parisiens » 
En 2011, il expose son travail sur Paris à la Galerie Agathe Gaillard à l’occasion de la sortie de son livre « Les Parisiens ». Un an plus tard, il réalise une autre résidence d’artistes, où son travail consiste à dresser des portraits de « résidents » d’une communauté, Berdine, village du Lubéron, accueillant depuis quarante ans, d’ex- alcooliques et toxicomanes . Ce travail fait l’objet d’une exposition Arles 2013 « Fait & Cause ».

En 2013, il est le lauréat du dispositif « Hors les Murs » pour son projet : Femmes d’Istanbul. C’est avec ce même projet qu’il expose à la Galerie Agnès B, durant le mois de la photo en 2014.

Bibliographie

  • Planète France, (texte de Didier Daeninckx), Contrejour, Paris, 1989
  • Ruskaïa, (texte de Bernard Frédérik), Marval, Paris, 1992
  • Portraits de Français, La Martinière, Paris, 2007
  • Les vieux – Histoire muette du troisième âge, Anabet, Paris, 2009
  • Les Parisiens, texte de Anna Alter, éditions Terre bleue, Paris, 2011

Expositions

  • 1986 : L’avant-Musée, Paris
  • 1990 : Velvet Underground et New Work, Fondation Cartier
  • 1989 : Paris, Tokyo Galerie Bunkamura
  • 1995 : Regard social -regard d’artiste, Rencontres d’Arles
  • 2002 : Mois de la Photo à Paris, Salvador, Nicaragua
  • 2007 : Portraits de Français, Musée du Montparnasse, Paris
  • 2008 : Galerie Agathe Gaillard «Python»
  • 2010 : Maison Européenne de la Photographie
  • 2011 : Les Parisiens, Galerie Agathe Gaillard
  • 2013 : Berdine, Rencontres d’Arles.
  • 2014 : Tout est fragile, Galerie fait & Cause et Femmes d’Istanbul, Galerie agnès b.

Prix et récompenses

  • 1985 : prix Kodak de la critique
  • 1986 : Bourse Angénieux
  • 1990 : prix de la Villa Médicis hors les murs
  • 1992 : Prix Niépce
  • 2013 : Prix Hors les Murs

Exposition(s)