Philip Heying est un photographe vivant à Lawrence au Kansas. Né en 1959 à Kansas City, Missouri, il s’attèle à la photographie dès son plus jeune âge et apprend l’art du développement de films noir et blanc et du tirage. En 1983, il est diplômé en à l’Université de Kansas, spécialisé dans la peinture.

Pendant ces années à Lawrence, il rencontre William S. Burroughs avec qui il se lie jusqu’à sa mort en 1997. Accueilli dans un cercle d’amis privilégié – Albert Hoffman, Allen Ginsberg, Brion Gysin et Timothy Leary – il est tout de suite immergé dans des orientations artistiques singulières. Burroughs lui montre comment l’art peut provoquer un vrai changement, comment il peut influencer la perception de l’homme et les for- mes culturelles. Pendant ce temps, son intérêt artistique évolue de la peinture à la photographie. Il s’oriente vers la photographie, la trouvant moins subjective et moins arbitraire que la peinture.

En 1985, avide de nouvelles expériences, il traverse l’Atlantique sur un cargo de charbon en direction de Paris. Pour la première fois de sa vie, il découvre la vie en terre étrangère, et se heurte aux limitations du langage. Pour cela, il apprend très vite le français qu’il finit par maîtriser parfaitement.

Fin 1986, il retourne à Kansas City et commence un travail de photographe et d’imprimeur, dans le but de se constituer un portfolio. Il rejoint la société de Photographie contemporaine de Kansas City, très active organisation régionale.

En 1988, il présente ses paysages à la galerie Agathe Gaillard, qui lui consacre une exposition en février 1989.

Depuis 2011, Philip Heying enseigne la photographie à l’université Johnson County Community au Kansas et travail sur des procédés de tirages pigmentaires.


Presse
Behind the lens with Philip Heying

Exposition(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.