Souzou, arbre sacré, Chine, 2000
Souzou, Chine, 2000

Jardins poétiques

Erica Lennard
21 septembre - 1er novembre

La Galerie Agathe Gaillard invite le public dans les Jardins poétiques d’Erica Lennard, une exposition consacrée au travail de l’artiste américaine.

À l’image d’une balade bucolique, teintée d’un idéal romantique que l’on retrouve dans la littérature ou la peinture du XIXème siècle, les Jardins poétiques sont une traversée dans la délicatesse et la fragilité de l’univers d’Erica Lennard.

Erica Lennard, un regard singulier sur les femmes et la nature

L’artiste, qui a voyagé dans le monde entier, a immortalisé durant plus de trente ans, les jardins de nombreuses cultures : jardins classiques européens du XVIIème et XVIIIème siècle (Versailles, jardins de la Villa d’Este) aux jardins des temples bouddhistes, ou sanctuaires japonais, pour en créer une oeuvre à part entière regroupée dans ses nombreux livres : Jardins classiques, Jardins du Monde, Jardins d’artistes, Maisons d’écrivains

Son regard sur les femmes est également très singulier et l’on rencontre des femmes muses à travers ses différentes séries Les femmes, les soeurs ou encore ses portraits.

Le temps suspendu ou le sursis dans la photographie d’Erica Lennard

Dans la préface de Jardins classiques William Howard Adams évoque l’éphémère théâtralité des jardins européens figés dans le temps qu’Erica Lennard a su saisir avec «brillance et humilité». Elle y crée un temps suspendu que l’on retrouve dans toute son écriture photographique.

De la même manière, Marguerite Duras dans le livre consacré à la série Les femmes les soeurs raconte des personnages et des lieux évanescents : «…l’inscription d’une tragédie latente, toujours, dans chaque photo elle est là, dans le ciel au-dessus des femmes, la mer. L’espace quel qu’il soit est ici toujours un espace du voyage relatif, sursitaire. »

Ainsi, que ce soit à travers ses portraits de femmes, ses jardins, ou encore ses ruines, le voyage d’Erica Lennard est un équilibre finement mené entre jeunesse éternelle, fragilité ou tragédie.

Une carrière dans la mode

L’artiste, qui a été l’une des premières femmes photographes de mode, dans les années 70, ayant notamment travaillé avec des personnalités icôniques telles que Mick Jagger, Bianca Jagger, Jeanne Moreau, ou encore Jane Birkin, Marguerite Duras, Amira Casar, est reconnue pour son écriture photographique teintée de douceur, de poésie, et d’une modernité intemporelle. Elle a travaillé pour des publications telles que Vogue, Marie-Claire, Elle ou encore Interview Magazine.

La Galerie Agathe Gaillard lui rend hommage et propose une exposition de rencontre entre cette nature théâtrale et ses femmes déifiées.

 

Communiqué de Presse – Jardins Poétiques – Erica Lennard


Artiste(s)

ERICA LENNARD