Stigmate#5, 2017 - 2018

Ombres et Lumières

Emmanuelle Bousquet
5 avril au 9 juin 2018

La Galerie Agathe Gaillard célèbre le printemps avec l’harmonie des corps et met à l’honneur le travail de l’artiste Emmanuelle Bousquet dans l’exposition « Ombres et lumières ». L’artiste présentera des photographies extraites de ses deux dernières séries « Stigmate », autoportraits pris au Polaroïd sur lesquelles elle intervient en y créant des accidents plastiques et « Sisters », où elle fait dialoguer son corps et celui de sa sœur.

Elle nous propose ainsi une plongée onirique dans l’intime et dans l’univers mystérieux des rapports fraternels.

Née à Nimes en 1979, Emmanuelle Bousquet photographie depuis l’adolescence. Elle a été bercée dans le monde de la mode, sa beauté mais aussi sa dureté. Sa photographie parle avec subtilité et grâce d’une féminité puissante, du corps et de ses transformations, des blessures et des cicatrices, d’un monde intérieur sensible, écorché ou réparé.

Certaines de ses photographies ont fait l’objet d’acquisitions, notamment pour les collections Trustee du Guggenheim à New York ainsi que par la Maison Rouge à Paris.

Elle travaille essentiellement l’autoportrait et le nu en véritable « exploratrice du féminin ». Son dernier ouvrage « Stigmate » aux Editions Filigranes est préfacé par Tatyana Franck, Directrice du Musée de l’Elysée à Lausanne.

 

Communiqué de Presse – Ombres et Lumières – 2018